Vous êtes ici :

Joué-sur-Erdre, son lac, sa forêt

Joué-sur-Erdre bénéficie de sites naturels exceptionnels : le Lac de Vioreau, la forêt de Vioreau, sans oublier la rivière de l’Erdre qui traverse le bourg. Le petit Canada de Loire-Atlantique ! 

 

Le plus : un observatoire

Plus grand réservoir d'eau de la Loire-Atlantique, le lac de vioreau offre une halte idéale à de nombreux oiseaux migrateurs : sarcelle d'hiver, balbuzard pêcheur... Venez les découvrir.

 

SE RENDRE À L'OBSERVATOIRE

 

Le Lac de Vioreau

Le lac de Vioreau a été créé pour permettre l'alimentation en eau du canal de Nantes à Brest. Il constitue le plus grand plan d'eau intérieur navigable de Loire-Atlantique. Cet espace naturel protégé est devenu un lieu privilégié pour la pratique des activités physiques de pleine nature, activités nautiques, baignade et randonnées pédestres et VTT.

 

Un bol d'air nature

Le Lac de Vioreau, ce n'est pas seulement une étendue d'eau de 180 hectares... C'est aussi un lieu de pêche, un lieu d'activités, le départ de magnifiques randos, des merveilles architecturales commes les arcades, une forêt luxuriante....

 

Nautisme et activités

Nature Sport Vioreau vous propose de nombreuses activités sur l'eau : pédalo, paddle, canoë, catamaran, planche à voile... mais aussi sur terre : course d'orientation, VTT, tir-à-l'arc, tir biathlon laser...

 

Je veux y aller

 

La plage de la forêt

Sur la rive nord du lac. Plage verte, locations de canoës. Baignade surveillée tous les jours en juillet et août. Gratuit.

Je veux y aller

Les randonnées autour du Lac de Vioreau

Le lac de Vioreau, une étape de l'alimentation du canal de Nantes à Brest

Le Lac de Vioreau, avec son petit frère l'étang de la Provostière, constituent les réservoirs d’alimentation du canal de Nantes à Brest en Loire-Atlantique, compensant les pertes en eau du canal dues à l’éclusage et à l’évaporation naturelle.

 

L’étang de la Provostière (75 ha) fournissait autrefois l’énergie hydraulique nécessaire au fonctionnement des forges. Il a été racheté par l’Etat en 1882 et a alors été relié, par la rigole des Aujaux au Lac de Vioreau, grand réservoir de 220 ha construit spécialement à cette époque. Le Lac de Vioreau alimente ainsi le bief de partage de Bout de Bois, situé à Héric par une rigole alimentaire longue de 21 km.

 

Pour assurer une pente constante à cette rigole (1 cm par km), la construction de 4 aqueducs et passages souterrains a été nécessaire. Le « parcours des Arcades » (nom donné aux aqueducs) emmène ainsi le promeneur du barrage de Vioreau au Pas d’Héric en passant par Nort-sur-Erdre, sans doute l’une des plus belles balades de Loire-Atlantique.