Vous êtes ici :

La reconstruction du château d'Oudon

Le 22 mai 1392, Alain de Malestroit, Seigneur d’Oudon, obtient de Jean IV, Duc de Bretagne, l’autorisation de reconstruire son château. Il bâtit la tour principale, ou donjon, au sein d'un ensemble fortifié.

Les deux tours qui encadrent la porte d'entrée principale étaient destinées à loger la garde du château. Elles avaient un étage supplémentaire qui a été modifié pour l'aménagement de parapets à créneaux et merlons. Les archères canonnières caractéristiques des années 1470 ont un orifice circulaire surmonté d’une fente de visée.

Le portail d’entrée, en plein cintre, a été modifié au XVIe siècle. Cette transformation ne concerne sans doute qu’une reprise des arcs et piédroits car l’aspect intérieur est bien caractéristique du milieu du XVe :

  • un couloir voûté faisant suite à la porte charretière,
  • une herse en fer,
  • une deuxième porte.

Un système de deux ponts-levis à flèches pour les portes charretière et piétonne assurait en partie la défense et l'accès au château.

Pour se rendre au donjon, il fallait encore franchir une tour porte, dont on reconnaît, dans la cour, un tronçon du porche. Enfin, une passerelle escamotable permettait d'enjamber le fossé et la chemise.
 La chemise est la transposition en maçonnerie des palissades de bois défendant les mottes castrales. Elle doit tenir quelque temps l'assaillant à distance de la base du donjon et empêcher les tentatives de sape.

Rendez-nous visite au château d'Oudon !

Informations

Château médiéval d’Oudon & Office de Tourisme du Pays d’Ancenis
11 rue du Pont-Levis
44521 OUDON