Vous êtes ici :

Les temps modernes

Vue du château d'Oudon antérieure à sa restauration.

Une dernière campagne de travaux a eu lieu sur l’enceinte au XVIe siècle. Elle concerne la tour sud-ouest et son raccord avec la courtine la plus ancienne. C’est une tour d’artillerie avec plusieurs canonnières battant le fossé. Utilisées pour des armements légers, elles sont très ébrasées vers l’extérieur avec une toute petite ouverture intérieure. Les murs sont peu épais, les canonnières disposées sans logique stratégique, ce qui semble démontrer une construction hâtive.

Après une succession mouvementée, le connétable Anne de Montmorency, gouverneur de Nantes et seigneur de Châteaubriant, devient propriétaire du château de Oudon en 1560. Il a apposé ses armes, aujourd’hui presque effacées, à droite de la porte sud (actuellement murée) de la chemise. Sur son invitation, le roi Charles IX est venu dîner dans la tour en 1565.

Au XVIIe siècle, à la suite d’une trahison, le roi Louis XIV confisque les biens d’Henri de Montmorency. Le château d’Oudon revient alors à Charlotte Marguerite de Montmorency, épouse d’Henri de Bourbon, prince de Condé. Dès cette époque le château n’est plus habité et se dégrade. Décrété bien national à la Révolution, il est divisé en parcelles achetées par la population locale. C'est ainsi que, démantelé pour récupérer ses divers matériaux, les marches de l’escalier, les planchers et le toit disparaissent, et qu'il ne reste plus que les murs du donjon pour accueillir les oiseaux.

Rendez-nous visite au château d'Oudon !

Infos et réservations

Château médiéval d’Oudon & Office de Tourisme du Pays d’Ancenis
11 rue du Pont-Levis
44521 OUDON

02 40 83 80 04
02 40 83 80 04
pictogramme enveloppe
Contactez-nous
Logo label accueil vélo
Logo Label Vignobles et Découverte