Sie sind hier :

Une équipe aux petits soins

L’Office de Tourisme du Pays d’Ancenis, une équipe au petit soin

Aujourd’hui, l’Office de tourisme change de visage. Il conseille et s’engage pour répondre aux besoins des voyageurs. Un chouette métier en fait ! 
Oublié l'Office de Tourisme qui ne fait que distribuer des brochures pour renseigner les voyageurs, place au conseil engagé. On fait le point sur quelques idées reçues et sur un métier (un peu) méconnu.

Idée reçue n°1

“ Vous ne travaillez que deux mois dans l'année ”

Oui, c’est vrai que l’été est le moment où l’on accueille le plus de monde.

Mais ce que vous devez savoir, c’est que toute l’année, on travaille à préparer ce rush estival.

On réfléchit aux meilleures façons de vous conseiller.

On forme les équipes, on s’organise, on met tout en œuvre pour que cela se passe bien quand vous arriverez et pour que vous puissiez profiter au mieux de votre séjour.

Patricia est notre experte de la bonne 1ère impression


Idée reçue n°2

“ Vous dégustez des vins et volez en montgolfière ”

Oui c’est vrai que l’on sillonne en permanence le Pays d’Ancenis.

 Et comme on a la chance de disposer de nombreux lieux sympas, c’est franchement plutôt agréable.

Comment vous parler d’un vin, d’un plat, d’une visite, d’une randonnée, si on ne l’a pas expérimenté.

Nous avons besoin de tout connaître dans tous les détails pour mieux vous conseiller.


Adeline est notre experte de l’expérience tout-terrain.
Céline est notre experte du poids des mots et du choc des photos.

Idée reçue n°3

“ Vous êtes toujours sur Facebook et sur Internet ”

Oui c’est vrai, dès le matin, nous ouvrons Facebook, Pinterest, Instagram, … bref Internet.

Parce que notre métier n’est pas uniquement de renseigner à l’accueil!

Nous faisons aussi du marketing et de la communication pour vous donner envie de découvrir notre destination.

Ludivine est notre experte des bons messages envoyés aux bonnes personnes

Et puis, parce nous gérons et développons aussi des outils numériques.

Marie-Laure est notre experte du tissage sur la toile.

« Votre job il est chouette quand même ! » Oui c’est vrai, on a un job sympa et on le sait.

Sophie, notre directrice de la motivation de l’équipe est là pour y veiller.

Notre équipe au complet

Pour mieux faire connaissance, notre équipe s'est prêtée au jeu du portrait chinois. "Si vous deviez être une particularité du Pays d'Ancenis, vous seriez ..."

Adeline, dénicheuse de produits locaux et de jolis souvenirs

  • Si j’étais un cours d’eau, je serais la Boire Torse. « Pour vivre heureux, vivons cachés », il faut un soupçon de curiosité et marcher un peu pour me trouver :)
  • Si j’étais un animal, je serais mon chien pour, tous les jours, vivre intensément chaque balade comme une nouvelle aventure et découvrir tous les coins cachés du Pays d’Ancenis.
  • Si j’étais un lieu, je serais les petites ruelles d’Ingrandes Le Fresne sur Loire pour le charme de leurs maisons en pierre blanche et les myriades de petites et grandes histoires entre Anjou et Bretagne.

Sophie, experte de la motivation d’équipe

  • Si j’étais un château, je serais le château de Haute Roche à Oudon, pour respirer les bonnes odeurs de cuisine et gouter les petits plats de son propriétaire.
  • Si j’étais un vin, je serais un muscadet coteaux de Loire, pour son côté minéral, qui me reconnecte en deux secondes à la Loire.
  • Si j’étais une montagne, oups, chez nous, il n’y a pas de montagne mais je serais le joli point de vue des Génaudières au Cellier, d’où l’on peut même apercevoir Nantes.

Anne-Gaëlle, experte révélatrice de coins touristiques

  • Si j’étais un vin, je serais le muscadet sur lie. Rafraichissant, fringuant, surprenant, charmeur, convivial, authentique, populaire et charismatique. Il est amoureux de l’eau douce et de l’eau salée ; à la fois singulier par son cépage et son terroir, mais aussi pluriel car toujours différent et surprenant selon les années et les appellations.
  • Si j’étais un cours d’eau, je serais la Loire. Un fleuve vivant, envoûtant, inspirant et apaisant, mais aussi sauvage, imprévisible et indomptable. Forte et fragile à la fois, la Loire est attachante, toujours changeante et surprenante.

Céline, raconteuse d’histoires

  • Si j’étais un animal, je serais le petit chien de Giovanni Marino, pour passer mes journées à bord de son bateau traditionnel et naviguer sur la Loire au grand air.

  • Si j’étais un métier, je serais pilote de montgolfière pour contempler, depuis le ciel, le lever du soleil sur la Loire embrumée et le réveil de la nature.

  • Si j’étais un lieu, je serais le Petit Vioreau à Joué-sur-Erdre, pour me remémorer l’atmosphère canadienne des arbres aux bords de l’eau et le calme qui s’en dégage.

Ludivine, experte des bons messages envoyés aux bonnes personnes

  • Si j’étais un vin, je serais le malvoisie, frais et fruité, des traits de caractères que j’adore ! La fraîcheur de découvrir de nouvelles choses chaque matin et la douceur acidulée des fruits !

  • Si j’étais un métier, je serais épicière pour le plaisir de faire connaître les vins, fromages et autres rillettes locales et transmettre les valeurs des producteurs locaux à mes clients.

  • Si j’étais un événement, je serais le changement de rythme des saisons, pour les variations de couleur, d’odeur, des paysages de Loire tout au long de l’année, qui apportent tant d’ambiances particulières à la nature.

Céline, experte des publics de 7 à 77 ans (mais avant et après aussi !)

  • Si j’étais une matière, je serais une pierre qui traverse l’histoire. La 1ère, qui en 1392, a été posée pour construire le donjon d’Oudon.
  • Si j’étais une rivière, je serais Le Havre, calme, douce et si reposante, îlots de verdure et de fraîcheur aux heures chaudes d’été.
  • Si j’étais un grain de sable, je serais celui qui roule entre les anguilles, sous les toues de Loire, dans les profondeurs des flots du dernier fleuve sauvage.

  • Si j’étais une rumeur, je serais celle qui dit, que notre Pays d’Ancenis est le plus beau territoire que je connaisse.

Marie-Laure, tisseuse de lien sur la toile

  • Si j’étais un cours d’eau, je serais la Loire, toujours différente et changeante, un temps asséchée par le soleil d’été faisant apparaître des épis, un autre puissante transportant des milliers de m3 d’eau, parfois d’un gris profond par temps d’orage, d’autres fois d’un bleu vif au coucher de soleil, ou encore enveloppée d’une écharpe de brume.
  • Si j’étais un animal, je serais un chat lové sur le coussin de la chaise d’une terrasse ensoleillée du domaine des Génaudières avec vue plongeante sur les coteaux et la Loire.

Patricia, experte de la 1ère bonne impression

  • Si j’étais une saison, je serais l’hiver; pour, au petit matin, offrir aux bords de Loire des voiles de brume et y apporter une ambiance paisible, pleine de quiétude, à la fois belle et mystérieuse…
  • Si j’étais un métier, je serais cuisinière pour mijoter les Volailles Fermières du Pays d’Ancenis, rôties au four et accompagnées d’un gratin de pommes de terre.
  • Si j’étais un lieu, je serais le marché d’Ancenis. C’est « the place to be » chaque jeudi matin ! L’occasion de faire le plein de produits locaux et flâner dans le centre historique de la ville.

Sans oublier tout au long de l’année, les saisonniers de l’été et les stagiaires de l’hiver ...

Manifeste

Nous croyons :

  1. Qu’utiliser des crayons de couleur, de découper des magazines, de piquer des ®Playmobils à nos enfants et bien oui, c’est sérieux et cela nous rend plus créatives.
  2. Que s’autoriser à Rêver et surtout à rêver Grand est important.
  3. Ici, comme tout voyage, chaque projet commence par un rêve, c’est aussi simple que cela.
  4. Qu’on a aussi le droit d’être moins en forme certains jours et que la Terre ne va pas s’arrêter de tourner pour autant.
  5. Que se tromper n’est pas un mot tabou et que c’est même une formidable opportunité pour s’améliorer.
  6. Que remettre le BSP (bon sens paysan) au cœur de notre travail est tout simplement une évidence.
  7. Que oui, on adore boire du Malvoisie*, goûter aux spécialités locales, et tester les dernières nouveautés mais c’est justement pour mieux en parler ensuite.
  8. Et enfin que passer une bonne journée au travail, OUI, c’est possible !

Rencontrer les voyageurs est notre VRAIE NATURE

A Ancenis, à deux pas de la Loire, nous vous accueillons dans notre tout nouveau local 

Découvrez-le vite !

Pictogramme flèche retour au menu